Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2011

Étude biblique : Hébreux 12

249240588.2.jpg

1)      Hébreux 12.1-3

 a)      Quelle motivation l’auteur donne-t-il, au premier verset, pour persévérer dans la vie chrétienne ? Qui sont ces « témoins » dont il est question ?

 b)      Qu’enseigne le verset 2 concernant le rôle de Jésus dans notre foi ? En quoi Jésus est-il l’exemple suprême de la foi ? Que veut dire : « fixer les yeux sur Jésus » ?

 c)       À quel genre d’épreuve les destinataires de l’Épître ont-ils probablement dû faire face ? Pourquoi le fait de « considérer » Jésus peut-il leur servir d’encouragement ?

 d)      La vie d’un chrétien est-elle plus facile que la vie d’un non-chrétien ? Quelles sont les principales raisons qui nous poussent au découragement ? Comment ces trois versets peuvent-ils nous inciter à persévérer malgré tout ?

 

2)      Hébreux 12.4-11

a)      Quel est l’adversaire du chrétien, d’après le verset 4 ? Cette lutte est-elle caractéristique de toute notre vie ici-bas ?

b)      Comment Dieu nous aide-t-il dans cette lutte, d’après les versets 5-11 ?

c)       Quelles sont les deux mauvaises façons de réagir à la correction de Dieu, d’après le verset 5 ? Quelle est la bonne manière de réagir, d’après les versets 6-7 ?

d)      Pourquoi le fait que Dieu nous corrige est-il bon signe ? Montrer en quoi la correction de Dieu est supérieure à la correction des hommes, d’après les versets 9-10.

e)      Qu’est-ce que la correction de Dieu est censée avoir comme effet chez les chrétiens, d’après le verset 11 ? Est-ce une expérience douloureuse ?

f)        Qu’est-ce que ce passage va changer à votre manière de voir les épreuves et de les traverser ? Lire 1 Pierre 1.3-9.

 

3)      Hébreux 12.12-17

a)      Au verset 12, il s’agit des mains et des genoux de qui ? Qui est boiteux, au verset 13 ? Quelle application sommes-nous censés tirer de tout l’enseignement qui a précédé au sujet du péché, de la souffrance et de la correction divine ?

b)      Quelles sont les deux choses qu’il faut rechercher, d’après le verset 14 ? Pourquoi la paix n’est-elle pas suffisante sans la sainteté, et vice-versa ? Quels efforts devons-nous faire dans le contexte de l’église locale pour rechercher la paix ? Et pour rechercher la sanctification ?

c)       Quelles sont les trois choses auxquelles il faut veiller, d’après les versets 15-17 ? Comment quelqu’un qui professe la foi chrétienne peut-il se priver de la grâce de Dieu ? Les conséquences peuvent-elle en être graves ?

d)      Lire Deutéronome 29.17 et comparez ce verset avec la deuxième partie du verset 15. À quelle réalité de la vie d’Église, l’auteur semble-t-il faire référence ? Comment remédier à ce problème potentiel ?

e)      Quelle attitude est particulièrement dénoncée au verset 16 ? En quoi l’exemple d’Ésaü sert-il à inciter les lecteurs à résister à la tentation ?

 

4)      Hébreux 12.18-29

a)      À quel épisode de l’histoire d’Israël les versets 18-21 se réfèrent-ils ? La situation des destinataires de l’Épître est-elle meilleure, d’après l’auteur (v. 22-24) ?

b)      Quelles sont les expressions qui vous frappent, dans les versets 22-24 ? Est-ce en ces termes que vous envisagez votre propre espérance chrétienne ? Sinon, pourquoi ?

c)       Qui est « celui qui vous parle », au verset 25 ? Que signifie l’avertissement qui est donné dans ce verset ? Quel argument l’auteur ajoute-t-il ?

d)      Qu’est-ce qui sera ébranlé, et qu’est-ce qui va subsister, d’après les versets 26-28 ? Comment cette réalité est-elle censée conditionner notre vie présente ?

e)      Qu’est-ce que le verset 29 doit entraîner dans notre vie chrétienne et dans notre culte ?

 

Les commentaires sont fermés.